Advanced

Seul Sadok Chourou est habilité pour Dialoguer

March 06, 2006 10:54AM
«Et pourtant, ils s’étaient engagés, auparavant, devant Dieu à ne pas battre en retraite devant l’ennemi. Or, il est toujours rendu compte de tout pacte conclu avec le Seigneur.»«Dis-leur:: La fuite ne vous servira à rien, si vous fuyez pour ne pas mourir ou pour ne pas être tués au combat, car, de toute manière, vous ne jouirez que peu de temps de la vie» «Dis-leur aussi: Qui peut peut aller contre la volonté de Dieu s’il veut vous accabler d’un maleur ou s’il veut vous gratifier d’une faveur ? Aussi ne trouveront-ils en dehors de Dieu ni allié ni protecteur» (Sourat Les Coalisés «Al-Ahzâb»N° 33 Versets 15 à 17)DLMM déclare sa satisfaction pour la libération de 80 prisonniers politiques le 26 Février 2006, le journaliste Hammadi Jebali Directeur de l’Hebdomadaire «Al Fajr» (L’Aurore) ainsi que les Internautes de Zarzis.Nous nous joindrons à la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme( )FIDH) et la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme (LTDH) accueillent favorablement la grâce présidentielle qui a été accordée le 25 février 2006, à 1298 détenus tunisiens parmi lesquels on dénombre près de 80 prisonniers d’opinion. 1657 prisonniers tunisiens ont recouvré la liberté, 1298 personnes ont bénéficié d’une grâce présidentielle et 359 autres ont obtenu leur libération conditionnelle. Au nombre des personnes graciées, les organisations de défense des droits de l’Homme tunisiennes comptent près de 80 prisonniers politiques parmi les 249 personnes recensées au mois de novembre 2005 par l’Association internationale de soutien aux prisonniers politiques (AISPP) comme étant incarcérées pour délit d’opinion. ( )Six des « internautes de Zarzis» qui avaient été condamnés par la Cour d’appel de Tunis en juillet 2004 à 13 ans de prison pour notamment, « utilisation d’Internet à des fins d’activités terroristes » ont bénéficié de la grâce présidentielle. Toutefois de nombreux prisonniers d’opinion restent en détention, comme c’est le cas de Mohammed Abbou, avocat tunisien condamné à 3 ans et demi de prison en mai 2005 et détenu( )DLMM soutien et solidaire avec le journaliste Tahar LABIDI, Kamel JENDOUBI Président du CRLDHT, et le militant progressiste Abdellatif BEN SALEM, et condamne énergiquement ces agressions. S’inquiète de cette escalade à Paris en fin d’année 2005, contre les militants qui expriment des divergeances d’idées par rapport au pouvoir tunisien Ainsi Tahar LABIDI a été victime de menaces de mort, par telephone, Kamel JENDOUBI a fait l’objet d’un vol d’ordinateur portable le 23 Décembre 2005 et son véhicule saccagé dans un parking privé et le militant progressiste Abdellatif BEN SALEM a fait l’objet d’intimidation par une filature douteuse jusqu’à son domicileLa reconciliation Nationale pour laquelle nous nous battons ne peut se faire sans la liberation de tous les prisonniers politiques et le retour des éxilés qui le désirent pour regagner leurs foyer familial. Bon courage à tous les combattants pour les Libertés et les Droits de l'Homme, dont le Droit à la Citoyenneté Intégrale, sans exclusions. Vive la Tunisie de tous les Tunisiens – Tunisieamie( ) DLMM rappelle son attachement au Droit de circulation pour tout citoyen dont son président est frappé par la confiscation de son passeport par les autorités tunisiennes depuis le 19 Mai 1990, et la lutte contre les préjugés politiques ou idéologiques, et par l’acceptation de l’autre avec ses différences et lui donner sa place dans la société, dans le respect des valeurs identitaires et républicaines.DLMM appelle et continue à appeler à une amnistie générale( ) qui se concrétisera par, la libération de tous les prisonniers d’opinion, à commencer par Dr Sadok Chourou, Mohamed Akrout, Habib Ellouze, Karim Harouni, et j’oubli bien d’autres, car la liste est bien longue, la reconnaissance de toutes les organisations populaires et syndicales et estudiantines, d’ailleurs. La direction actuelle de l’Exil d’En-Nahdha a perdu toute légitimité en quittant le pays, surtout ceux qui ont accepté l’occupation du territoire Koweitien par le Dictateur Saddam Hussein d’Irak, et qu’elle ne tirait donc une certaine légitimité par la mainmise sur « l’appareil » et de la possibilité de résoudre un jour le dossier des 300 prisonniers islamistes qui croupissent depuis 1990 dans les geôles de M. Ben Ali. D’ailleurs, le seul Président du Mouvement En-Nahdha, en exercice sur le sol Tunisien, hablité à organiser un Congrès extraordinaire, devant lequel, la Direction qui a quitté le Navire, pour se réfugier à l’etranger, doit rendre des comptes, est Sadok Chourou qui est en prison depuis 1992 et les dirigeants en exil n’ont aucun interêt qu’il soit libéré, c’est leur seul fond de commerce qui leur reste, il est le seul interlocuteur valable pour des négociations avec le pouvoir, telle négociation ne peut se faire entre le prisonnier et son geolier. La parôle de Dieu dans le Saint Coran a dit:( ) «Et pourtant, ils s’étaient engagés, auparavant, devant Dieu à ne pas battre en retraite devant l’ennemi. Or, il est toujours rendu compte de tout pacte conclu avec le Seigneur.» «Dis-leur:: La fuite ne vous servira à rien, si vous fuyez pour ne pas mourir ou pour ne pas être tués au combat, car, de toute manière, vous ne jouirez que peu de temps de la vie» «Dis-leur aussi: Qui peut peut aller contre la volonté de Dieu s’il veut vous accabler d’un maleur ou s’il veut vous gratifier d’une faveur? Aussi ne trouveront-ils en dehors de Dieu ni allié ni protecteur» DLMM appelle à l’abolition des privilèges du parti au pouvoir en faisant du chef de l’Etat, le Président de tous les Tunisiens, l’ouverture d’une enquête publique sur la mort dans des conditions mystérieuses et responsabiliser les tortionnaires et leurs commanditaires, et engager des réparations des préjudices causés aux victimes de la torture, le retour des exilés dans la dignitéNous souhaitons Rassembler tous ceux et celles qui refusent la violence comme moyen de changement de la société autour d’un projet de Réconciliation Pour Une Tunisie Libre Juste Démocratique et Indépendante .

Subject Author Posted

Seul Sadok Chourou est habilité pour Dialoguer

Tunisieamie March 06, 2006 10:54AM