Advanced

l' algerie: course vers l' armement

March 10, 2006 02:13PM
selon "el watan":



Visite écourtée du Président Poutine en Algérie : L¹achat d¹armements tributaire de l¹effacement de la dette... (3/10/2006)


Initialement prévue pour jeudi et pour deux jours, la visite du chef du Kremlin a été repoussée à aujourd¹hui vendredi et ne devrait finalement durer que moins de huit heures. La raison de cette abréviation serait liée à l¹ambiguïté algérienne qui soumet la signature de contrats militaires à un net effacement de la dette algérienne à l¹égard de la Russie. Officiellement, rien n¹a filtré sur le changement de timing de Poutine, ni à Alger ni à Moscou.
Maintes fois reportée, la visite du président russe a été ajournée «à la demande de la partie russe».
Telle que prévue initialement, cette visite devrait être couronnée par la signature de 14 accords entre les deux pays.
Mais c¹est la question du règlement de la dette algérienne qui bloque toujours.
Estimée à entre 4,5 à 5 milliards de dollars, Alger se dit prête à «verser cash» 1,5 milliard de dollars pour que Moscou efface l¹ardoise. La Russie lie tout effort dans ce sens s¹il n¹y a pas compensation ailleurs, notamment en matière d¹achat d¹armements.
La presse moscovite, notamment celle liée à l¹industrie de l¹armement (Irkout et Mig), avait annoncé un gros contrat qui porterait sur un budget de 1,5 à 5 milliards de dollars.
Cela va de l¹achat par l¹Algérie de «12 à 28 avions chasseurs-bombardiers Sukhoï 30MK (Su-30MK), de 50 à 70 Mig 29 de 18 missiles Kh-35, de 40 hélicoptères de transport, d¹une escadrille d¹avion YAK-130, de chars T 72 et T 74, ainsi que des navires pour la marine, dont 15 patrouilleurs et deux frégates».
D¹autres titres, rapportés par la presse algérienne, parlent d¹«une flottille de 37 chasseurs MIG-29 SMT, 28 chasseurs Sukhoi-30, 8 systèmes de missiles sol-air et des chars de combat T-90 S»
Cependant des sources algériennes révèlent que «l¹Algérie a conclu, il y a près d¹une année, un marché de 500 millions de dollars avec Moscou pour l¹acquisition de différents armements». Ce contrat s¹ajoute à un autre, négocié en 2004, «portant sur la livraison de 50 Mig 29 pour un montant de 1,5 milliard de dollars». Ce dernier contrat stipulait «une option d¹achat de 150 appareils» d¹un montant de près de 4 milliards de dollars. Durant la même année, l¹Algérie a commandé une dizaine de chasseurs bombardiers Sukhoi 30 MK. Elle aurait également émis le souhait d¹acquérir le YAK 130, un autre appareil russe.

M.A.
Subject Author Posted

l' algerie: course vers l' armement

orangerais March 10, 2006 02:13PM