Advanced

« En Tunisie, la démocratie et la souveraineté

March 11, 2006 10:28PM


« En Tunisie, la démocratie et la souveraineté
sont intimement liées »
…déclare M. Mohamed Bouchiha

La Presse - En présence de plusieurs personnalités tunisiennes, arabes et étrangères représentant des partis politiques et des ONG, M. Mohamed Bouchiha, secrétaire général du Parti de l’Unité Populaire (PUP), a ouvert, hier après-midi, à Nabeul les travaux du 7e congrès de son parti, placé, cette fois-ci, sous le thème «Le progrès, un droit pour tous».

M. Hédi M’henni, secrétaire général du RCD, a représenté le Rassemblement aux travaux des assises du PUP.

Soulignant que ce congrès qui se déroule au moment où la Tunisie s’apprête à fêter le cinquantenaire de son indépendance, M. Mohamed Bouchiha a rappelé les lourds sacrifices consentis par les Tunisiens pour lutter contre la colonisation.

«Notre chère indépendance nous interpelle pour sauvegarder notre sauveraienté en luttant contre toute forme de tutelle et de colonialisme», a-t-il affirmé.

Le secrétaire général du PUP a rappelé la nécessité de participer à la sauvegarde du climat politique positif qui règne dans notre pays.

«Dans ce contexte, nous considérons que le Président Zine El Abidine Ben Ali est l’initiateur de cette atmosphère, ce qui a permis à notre pays de franchir depuis le 7 novembre 1987 d’importants pas sur la voie du progrès et de l’évolution politique, économique et sociale. Aussi, sommes-nous reconnaissants au Chef de l’Etat qui a toujours été à l’écoute de nos préoccupations et qui nous a toujours soutenus et aidés à dépasser les difficultés que nous rencontrons. Je tiens, en mon nom personnel et au nom de tous les militants de mon parti, à exprimer au Président de la République toute notre considération et nos vifs remerciements pour ses efforts et son attention à notre égard», a-t-il déclaré.

Le S.G. du PUP a réitéré que son parti est attaché au dialogue et à l’interaction positive avec toutes les forces politiques démocratiques en vue d’approfondir le processus politique réformateur : «Parce que nous avons opté pour une démarche réformatrice, nous plaidons pour le dialogue avec tout ce que cela implique comme attachement aux institutions et volonté de propositions concrètes pour aller de l’avant. Nous devons approfondir nos acquis et dépasser nos problèmes».

Pour le S.G. du PUP, la démocratie se fonde sur la participation qui permet de concrétiser la citoyenneté.

«Nous plaçons l’intérêt supérieur de la nation au-dessus de toute autre considération. Nous dénonçons et nous condamnons tous ceux qui, au nom de la démocratie, se lancent derrière des projets colonisateurs dont les desseins constituent un grave danger pour la souveraineté nationale.»

«Autant nous réfutons une démocratie qui nous fait perdre notre souveraineté, autant nous refusons qu’au nom de la souveraineté on justifie l’absence de démocratie.

L’on ne peut que se féliciter que notre pays ne vit pas le dilemme entre la démocratie et la souveraineté car le pouvoir politique a pris conscience dès le 7 novembre 1987 que la démocratie et la souveraineté sont intimement liées.»

**M. Mohamed Bouchiha a souligné l’opposition ferme de son parti à toute forme de courants politiques rétrogrades et conservateurs qui usent et abusent de la religion et des valeurs communes. Ces courants constituent le plus grand danger pour l’identification de la démocratie. «Autant nous nous réjouissons des multiples et successifs amendements positifs qu’ont connus les lois organisant la vie politique, autant nous estimons qu’il est possible d’approfondir davantage le paysage politique».**

S’élevant contre tout financement étranger douteux, le secrétaire général du PUP a exprimé le souhait d’identifier des mécanismes publics, selon des critères clairs et transparents, pour financer la vie associative.

Le SG du PUP rappelle que son parti demeure attaché au secteur public.

Pour le secrétaire général du PUP, le dialogue entre les peuples et les civilisations, sur la base du respect mutuel, constitue le meilleur moyen pour lutter contre l’extrémisme et le fanatisme.



Mouldi M’BAREK

Les invités
Nous avons remarqué la présence des secrétaires généraux des partis de l’opposition politique tunisienne et du secrétaire général adjoint de l’UGTT.

Les invités étrangers ont représenté des partis de Libye, de Palestine, d’Irak, de Syrie, de Jordanie, de France, d’Italie, de Cuba et de la Corée du Nord.

Certains autres partis étrangers ont envoyé des messages au PUP.

Des hôtes arabes et étrangers ont exprimé leur considération au Parti de l’Unité Populaire pour ses efforts visant à renforcer sa place dans le paysage politique pluraliste en Tunisie.

http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=1&news=23740

Subject Author Posted

« En Tunisie, la démocratie et la souveraineté

mr ahmed March 11, 2006 10:28PM

Re: « En Tunisie, la démocratie et la souveraineté

mr ahmed March 11, 2006 10:31PM

Mon seul commentaire

Sangsue March 12, 2006 12:47PM